En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Une chambre agréable et fonctionnelle à la fois !

Une chambre agréable et fonctionnelle à la fois !

Comment adapter et aménager la chambre des personnes des âgées ?

Pour que la personne âgée puisse rester chez elle en toute autonomie, quelques aménagements simples peuvent être fait dans sa chambre à coucher.

Il convient donc de penser à l’environnement dans lequel le senior évolue en ayant à l’esprit la sécurité, la convivialité et la fonctionnalité.

Le point essentiel est surtout de prévoir du matériel adapté pour éviter tout risques de chutes. Le lit et l’éclairage sont donc des éléments à prendre en compte dans l’aménagement de la chambre d’une personne âgée. 

1 – Une chambre en toute sécurité pour la personne âgée en perte d’autonomie

La chambre est le lieu où les chutes les plus courantes chez la personne âgée ont lieu.

Les raisons des chutes des seniors sont nombreuses :

               - lorsque la personne âgée se lève de son lit

               - lorsqu’elle souhaite attraper un objet sur sa table de chevet.

               - des chutes peuvent également survenir lorsque la personne âgée est en plein sommeil

               - lorsque que trop d’objets encombrent la chambre du senior.

Pour toutes ces raisons, il convient de penser à la bonne organisation de la pièce.

Idéalement la chambre de la personne âgée devrait être située près des toilettes et de la salle de bain. Il est également judicieux de prévoir une petite bouteille d’eau à côté du lit pour éviter à la personne âgée de devoir se déplacer la nuit et d’installer un téléphone sans fil ainsi qu’une liste de n° d’appels d’urgence et une lampe de poche à proximité du lit (pour plus de sécurité).

Penser à supprimer tous les objets qui peuvent être sources de chutes tels que les descentes de lit qui ont souvent tendance à glisser ou alors fixer les avec des bandes antidérapantes pour plus de confort.

Garder toujours à l’esprit qu’une personne âgée, qu’elle soit debout avec ou sans canne de marche, en déambulateur ou en  fauteuil roulant, doit pouvoir évoluer dans un espace dégagé. Si en plus le senior a besoin d’aides techniques supplémentaires comme un lève-personne, il faut donc prévoit un espace plus grand. 

2- Un lit adapté aux personnes âgées

a- Le lit médicalisé                                            lit médicalisé électrique

Avec la perte d’autonomie et de mobilité, il devient très souvent difficile à la personne âgée de se lever ou de se coucher dans son lit. C’est pourquoi et bien souvent un lit médicalisé électrique peut être une bonne solution dans le cadre d’un maintien à domicile.

Le lit médicalisé électrique, améliore le confort et la sécurité des personnes âgées, en perte d’autonomie ou en convalescence, car il dispose : 

               - des montants latéraux empêchant les chutes 

               - d’un relève-buste électrique

               - d’un mécanisme qui permet le réglage en hauteur du lit médicalisé (de 30 à 80 cm) (très utile si un lève-personne est utilisé car il faut qu’il puisse s’engager sous lit).

               - 4 roues à freins pour faciliter le déplacement et la stabilité du lit médicalisé

               - d’une télécommande électrique qui permet d’actionner le mouvement du lit médicalisé

Grâce à la hauteur variable et la tête de lit inclinable, le lit médicalisé permet moins d’efforts physiques pour le senior et réduit ainsi les risques de chutes.

 b - Le matelas et les accessoires de la literie

                                                                          matelas

La personne âgée peut passer de nombreuses heures alitées. La position statique du senior peut engendrer l’apparition des escarres sur son corps (épaules, hanches, talons coudes …). Il est important de choisir une bonne literie.

 Il existe différentes solutions au confort de la personne âgée dans son lit. Des oreillers ergonomiques,  des matelas à mémoire de forme ou à air,  des coussins de positionnement sont autant de solutions qui peuvent alléger les points de pression du corps de la personne âgée. 

c -La table de lit

 A côté du lit il est bon de positionner une table de lit à hauteur variable et avec roulettes. Avec la table de lit, la personne âgée aura ses objets à portée de main (téléphone, lunettes, télécommande …) et le senior aura la possibilité (si besoin) de prendre ses repas au lit sans avoir peur de renverser quoique ce soit. 

3 – L’éclairage de la chambre d’un senior

Pour finir, mettre en place un éclairage suffisant est important pour permettre à la personne âgée de se déplacer dans sa chambre.

Installer autant que possible des va-et-vient.facilement accessibles pour ne pas avoir à traverser la chambre dans l’obscurité. Prévoir suffisamment de prises électriques et éviter les rallonges qui peuvent engendrer des chutes supplémentaires.

Mettre en place des volets roulants motorisés est une autre solution pour éviter tout effort au senior et lui permettre de contrôler la luminosité de sa chambre.

 

L’aménagement de la chambre d’une personne âgée :

                    - Se lever ou se coucher facilement

                    - Tout à portée de main

                    - Un éclairage optimisé